Les Equipements


Au sein de l’Expansion Solari, et plus encore parmi ses corps expéditionnaires, l’attribution des équipements est strictement réglementée. Selon leur assignation, les personnages reçoivent donc une dotation standardisée, souvent jugée insuffisante face aux nombreux visages que peut prendre l’ennemi à bord du Triage. Cela étant, beaucoup d’officiers tolèrent certains éléments technologiques additionnels, et ceux des Soldats de l’Expansion qui parviennent à s’approprier des technologies xéno déjà référencées peuvent généralement les conserver.

Le Support vital est la principale protection pour ceux qui tentent de progresser au sein du Triage. Scaphandre étanche autant qu’armure, le Support vital se décline en plusieurs modèles, en fonction des spécialités et du Biotype. Un Ajura bénéficiera ainsi toujours d’une bien meilleure protection qu’un Tanura, la valeur de chacun étant évaluée à l’aune de son génomarqueur.

L’Exo-scaphandre modèle Aspic ES-g3 est destiné aux commandos accomplissant des missions dans le vide de l’espace. Lourdement blindé et disposant de supports pour un large éventail d’armes à énergie, l’Aspic ES-g3 dispose d’une nanocouche auto-régénérante lui permettant de reconstituer sa protection optimale en quelques minutes. Propulsé par un générateur à fusion, l’Exo-scaphandre dispose de grappins magnétiques, d’une portée de un click, d’une torche à fusion intégré et de deux racks pouvant être chargés avec un large assortiment de missiles.
L’Aspic ES-g3 paie cependant sa haute capacité nano-régénérante par une faible autonomie, qui le destine essentiellement à des opérations-éclairs.

Le scaphandre Cerbérus MK VII-b est réservé aux officiers qui se voient protégés par une enveloppe auto-régénérante combinée avec une nanotechnologie liquide xéno, lui permettant de sceller instantanément toute brèche mineure. Les dégâts plus importants sont régénérés au rythme de 1 point de protection par tour. L’environnement virtuel du scaphandre Cerbérus MK VII-b est monitoré par une IA indépendante, capable de prendre brièvement le contrôle moteur en cas d’inconscience du porteur.
Dotation standard des Soldats de l’Expansion, le scaphandre Gardien M III est certes une nette amélioration par rapport aux modèles employés durant les premières incursions au sein du Triage, mais il reste une protection jugée sommaire par ceux qui se risquent dans cet environnement. Le modèle M III dispose d’une nanocouche autorégénérante permettant de réparer les dégâts au rythme de 1 point de protection par heure. Aucun équipement xéno ne peut y être intégré, et les pannes de l’assistance IA sont fréquentes après les premiers impacts. L’autonomie de 20h est également jugée insuffisante, en particulier pour des missions de reconnaissance.
Le scaphandre Gardien M III bénéficie cependant d’une technologie facile à réparer, et pouvant se connecter sans mal aux unités énergétiques courantes du Triage.

La combinaison Vigilante S-K 2 est un support vital réservé aux scientifiques et ingénieurs. Elle est bien moins encombrante qu’un scaphandre Gardien, pour une protection égale et une autonomie double. Une technologie Xéno à base de micro-cristaux lui permet de régénérer 1 point de protection tous les 3 tours.

Les Armements de l’Expansion Solari ont connues de grandes avancées technologiques depuis les premières incursions humaines au sein du Triage. Les instances dirigeantes ont encouragées des recherches aux limites des connaissances disponibles, et en y incorporant des éléments technologiques xéno. L’arsenal Solari est toujours en train d’évoluer, et assure la suprématie de l’Expansion sur de nombreux champs de batailles.

La Carbolame Nz3 est l’arme principale du Soldat de l’Expansion lorsque celui-ci est pris à partit dans une mêlée. Dans le dédale encombré que peuvent rapidement devenir les coursives du Triage, beaucoup de Chefs de groupe imposent l’usage exclusif de cette lame nanoforgée, adoptant l’apparence d’un coutelas cranté, et pouvant se transformer en épée longue. Certains font modifier le programme inclus dans leur Carbolame Nz3 afin qu’elle se reconfigure en arme blanche plus impressionnante que l’ordinaire épée du Soldat de l’Expansion.
Les dégâts infligés par une Carbolame Nz3 sont de  + Corps-à-Corps/2.

Une Energolame T8 est un modèle d’arme blanche concentrant un faisceau cohérent d’énergie. Sa conception se base sur des schémas techniques xéno, et elle est réservée aux officiers des corps expéditionnaires. Avec une autonomie de 10h de fonctionnement continu, le modèle T8 peut se transformer en épée ou en fouet d’énergie, ayant alors une portée de 3m.

Le Fusil d’assaut Scorpion II est l’outil standard du Soldat de l’Expansion, une arme à fort potentiel de destruction, tirant des cartouches chargées de plasma capables de traverser la plupart des blindages xéno connus. Nanoforgé, le Scorpion II est programmé pour fabriquer ses propres cartouches, au rythme de 50 par heure, soit 5 salves complètes. Sa source d’énergie s’épuise par contre après 50 salves et doit être renouvelée, soit grâce à des charges emportées dans le paquetage, soit en le branchant sur les unités énergétiques du Triage. Le Scorpion II se recharge complètement en 1h.
Le modèle II peut également tirer des obus au plasma, limités à 5 et ne pouvant être nanoforgés. Malgré leur portée limitée, ces obus peuvent entamer les armures xéno les plus résistantes, et provoquer des dégâts dans un rayon de 15m.

Le Fusil HP Manticore M31 est un fusil de haute précision, asservi à une IA calculant les nombreuses variables à compenser pour un tir à deux kilomètres de distance. Il adopte une forme compacte, facile à transporter, puis se déploie pour des conditions de tir optimales. Le modèle M31 tire des projectiles physiques à hypervélocité, des munitions nouvelle génération inspirées d’une technologie xéno, qui peuvent se téléporter derrière un obstacle pour frapper leur cible.

La Lance-plasma produit à des fins militaires et une arme à énergie pouvant être projetée à la main et capable de transpercer un nombre important de blindages. Les Soldats de l’Expansion en transportent plusieurs sur eux, une lance non activée prenant la forme d’un cylindre de trente centimètres de long. Peu maniable, cette arme est employée comme un dernier recours face à des forces supérieures.

Le Pistolet ARAM 25.3 est l’arme de service des officiers de l’Expansion. C’est un pistolet à fléchettes, contenant une dizaine de munitions différentes, comprenant des anesthésiants, des explosifs ou encore des pointes perforantes. Le ARAM 25.3 peut tirer 50 salves avant que son unité de production de façonne de nouvelles fléchettes, au rythme de 5 salves par tour.
Beaucoup de Soldats de l’Expansion emportent un Poing renforcé dans leur paquetage de mission. Gant blindé encombrant et peut maniable, il est cependant chargé d’énergie et peut projeter des ondes de choc affaiblissant les structures xéno les plus solides. Employé comme tel, un Poing renforcé dispose de 10 charges infligeant chacune  dans un rayon de 2m.
Les dégâts infligés par un Poing renforcé sont de + Corps-à-Corps/2.

Le Pulseur XT M8 est une arme d’inspiration xéno libérant des faisceaux d’énergie concentrée. La technologie du pulseur est maîtrisée, mais le rechargement des armes de ce type ne peut se faire qu’à partir des unités énergétiques du Triage. Encore en cours d’amélioration, en particulier pour ce qui est de son potentiel de destruction, le XT M8 est une arme employée par les unités de scientifiques rattachées aux corps expéditionnaires. Plus léger qu’un fusil d’assaut Scorpion II, il peut tirer 100 salves avant de devoir être rechargé.

La technologie Solari
Evoluer au sein du Triage a poussé de nombreux scientifiques à dépasser les limites technologiques de l’Expansion. De nouvelles idées sont nées de la nécessité, et des objets sentients ordinaires se sont vu évoluer en applications militaires. Bien que clairement inférieure à la norme rencontrée parmi les peuples transmigrants, la technologie Solari fait son office et ne cesse d’évoluer, assurant la survie des membres des corps expéditionnaires.

Le Centipède est un implant biotech se greffant le long de la colonne vertébrale et injectant une combinaison personnalisée de stimulants, augmentant les prouesses physiques de manière ponctuelle. L’accroissement des capacités est de Enveloppe + durant 1 tour complet. Requérir l’action du Centipède plus de [Enveloppe/2] fois quotidiennement entraîne cependant une dépendance néfaste, ainsi que de graves problèmes physiologiques.

La Chrysalide est un cocon en nanofibres spécifiquement conçues pour fusionner avec un organisme humain et régénérer rapidement ses tissus et organes endommagés. Son autonomie est en fonction des blessures à soigner, mais une Chrysalide pleinement fonctionnelle pourra accomplir l’équivalent d’une opération chirurgicale lourde.

Un Cube est une unité semblable à une nanoforge mais tenant dans la paume de la main. Elle peut être programmée afin de produire une série d’outils simples ou produire des pâtes alimentaires pour quelques jours. Les Soldats de l’Expansion utilisent cet objet pour fabriquer des pièces en remplacement de celles endommagées en cours de mission.

Un Drone est une petite unité mobile, souvent propulsée par un moteur anti-gravité et connecté à son utilisateur qui peut ainsi recevoir des données directement sur sa rétine. La portée d’un drone de reconnaissance est de vingt kilomètres, avec une autonomie de trente heures.

Le Faisceau tactique est un implant généralement réservé aux Chefs de groupes et permettant de se connecter à distance avec une IA militaire embarquée à bord d’un vaisseau ou d’une base dans un rayon d’une parsec. Employant une technologie HC toujours expérimentale, le Faisceau tactique est un atout majeur en cas d’accrochage à bord du Triage, car rien ne semble être en mesure de l’intercepter.

L’Injection F25-n est une dose de stimulant extrêmement concentrée et se révélant toujours dangereuse à l’emploi. Lorsque les fonctions vitales déclinent dangereusement, l’Injection s’active et peut littéralement réanimer un mort, en restaurant ses fonctions motrices et cognitives durant 1 tour.

Une aile Manta MK 5 se déploie à partir d’un harnais pour recouvrir le dos de son porteur. Plusieurs propulseurs anti-gravité miniaturisés permettent de se guider à une vitesse de 120km/h. L’autonomie d’une aile modèle MK 5 est de 50h, sa capacité de charge est de 200kg.

Bien que les Soldats de l’Expansion amènent avec eux un modèle dit portable, la Nanoforge est une unité de production nanotech pouvant être programmée en usine d’armement, en cantine ou en chaîne d’assemblage pour toute sorte de pièces mécaniques ou électroniques. Elle pèse en moyenne 200kg, pour une autonomie de 20h. Il suffit de disposer de ressources locales, qui sont décomposées puis employées dans la production souhaitée. En une heure, il est possible de nanoforger l’équivalent de 50 chargeurs pour un fusil d’assaut Scorpion II, ou les éléments techniques pour assembler une Chrysalide.

La sonde RnF258 n’eut longtemps qu’une application industrielle au sein des mondes de l’Expansion Solari, avant que quelques ingénieurs ne découvrent son utilité au sein des coursives du Triage. La Renifleuse est un objet sentient programmé pour remonter et localiser les flux énergétiques. Formée de nanofibres nanoscopiques et d’une portée de 5km, la sonde transmet des données en s’infiltrant dans les parois du Triage, fournissant un schéma du réseau d’alimentation, ainsi qu’une vue tactique réduite du périmètre.

La Sphère de contention HC est un moyen expérimental de confinement, destiné à capturer et transporter des créatures xéno au sein d’un champ d’isolement total. Fragile et difficile à déplacer malgré ses générateurs anti-gravité, la Sphère de contention n’est que rarement employée, mais reste encore la seule méthode efficace pour capturer des créatures supérieurement technologiques.

Aucun commentaire: